Rechercher

Pourquoi vous ne trouverez pas de tomates au Comptoir d’Anselme avant le mois de juin ?

Dernière mise à jour : 6 mai


La réponse simple est : parce que nous ne connaissons pas de producteur local qui puisse avoir des tomates avant cette date sans les avoir cultivées sous serre chauffée.


La réponse en détail est dans l’article ci-dessous :)




Petit précis sur la culture de la tomate

La tomate aime le chaud


La tomate nous vient tout droit des Amériques et des Aztèques. En langage agronomique, comprendre : la tomate est une culture qui nécessite de la chaleur !


En effet, le plant de tomate a besoin d’une température minimale de 14°C pour pouvoir croître[1].


Or les 14°C minimum, dans la région toulousaine, nous ne les obtenons qu’à partir du mois de mai[2]. A cela, il va falloir ajouter 10 bonnes semaines pour que le plant produise un fruit mûr et délicieux à manger.


Autrement dit, vous aurez votre tomate plein champs dans l’assiette à partir de mi-juillet.

Pour autant, il semblerait que le consommateur, même le plus vertueux du monde, désire déguster ses tomates avant mi-juillet …



Différentes solutions pour donner du chaud

Cela les producteurs l’ont bien compris et ont donc envisagé la culture de la tomate sous serre. Jusqu’ici tout va bien : la serre est une simple loupe, qui va notamment permettre de réchauffer l’atmosphère de croissance de notre petit plant de tomates.


Oui MAIS.


Oui mais il existe deux types de serre :

- La serre froide, dans laquelle les plants seront mis en terre début mars et qui donneront des tomates fin mai/début juin ;

- La serre chauffée, dans laquelle les plants seront mis en terre début janvier et qui donneront des tomates début avril (car la serre étant bien chauffée, cela permet également de raccourcir le temps de production et de murissement du fruit).[3]



Le coût énergétique d’une tomate "à tout prix, quand on veut"


La culture sous serre chauffée consomme environ 300 kWh/m2 (dépendamment de la région : un peu plus en Normandie, un peu moins dans le Sud-Ouest)[4].


Évidemment, dit comme cela, cela ne parle à personne.


Si en revanche, nous vous disons qu’une maison individuelle consomme environ 100 kWh/m2 [5], tout de suite, cela pose le débat.


En clair, chauffer une serre maraîchère pour satisfaire notre impatience consomme 3 fois plus que chauffer une maison individuelle.

Et ce au moment où :

- le dernier rapport du GIEC nous donne 3 ans pour changer drastiquement nos modes de vie avant d’atteindre un seuil de non-retour irréparable,

- le débat sur l’indépendance énergétique fait rage au point d'envisager la réduction de la consommation individuelle de chauffage (et ne vous méprenez pas : on comprend le fondement de l’argumentaire),

- depuis le 5 mai dernier, l'humanité a dépensé l'ensemble des ressources que la Terre peut régénérer en un an.


Vous l’aurez donc compris, vu d’Anselme, produire, vendre, consommer des tomates cultivées sous serre chauffée est un modèle dommageable.

Voilà donc pourquoi vous ne trouverez pas chez nous des tomates en ce moment :)


PS : et ne vous méprenez pas sur le BIO. Depuis juillet 2019, la France a autorisé la culture de la tomate bio sous serre chauffée (avec interdiction de commercialisation du 21 décembre au 30 avril).

On peut donc être local et/ou Bio, et tout faire à l’envers ;)



#toulouse #toulousemaville #toulousecity #toulousefood #consommationresponsable #mangerlocal #mangerbio #mangersain #mangermieux #produitslocaux #livraisonadomicile


[1] https://aveyron.chambre-agriculture.fr/fileadmin/user_upload/National/FAL_commun/publications/Occitanie/fiche_tomate_bio.pdf [2] Météo France, https://meteofrance.com/climat/releves/france [3] Chambre d’agriculture de l’Aveyron, https://aveyron.chambre-agriculture.fr/fileadmin/user_upload/National/FAL_commun/publications/Occitanie/fiche_tomate_bio.pdf [4] https://expertises.ademe.fr/professionnels/entreprises/performance-energetique-energies-renouvelables/lenergie-exploitations-agricoles/dossier/productions-sous-serres-chauffees/saviez#:~:text=En%20mara%C3%AEchage%2C%20des%20disparit%C3%A9s%20r%C3%A9gionales,%2Fm%C2%B2(en%202007). [5] https://particuliers.engie.fr/electricite/conseils-electricite/conseils-tarifs-electricite/consommation-electrique-moyenne-logement-par-superficie.html#:~:text=Pour%20calculer%20la%20consommation%20moyenne,650%20kWh%20(mauvaise%20isolation).



Posts récents

Voir tout