Pourquoi consommer local ?

Mis à jour : 24 sept. 2019



On entend souvent qu’il faut consommer local, parce que c’est bon pour nos agriculteurs et pour l’économie locale, parce que les produits sont meilleurs, plus sains, parce que c’est mieux pour l’environnement … Bref beaucoup de (bonnes) raisons mais qu’en est-il vraiment ?



Tout d’abord Anselme, c’est quoi consommer local ?

Selon le chiffre communément retenu, consommer local c’est acheter des aliments provenant d’un rayon de 250 kilomètres autour du lieu de vente. Un des avantages à habiter dans la Creuse, c’est qu’avec ce postulat, presque tous les produits français sont locaux !

Pour le Comptoir d’Anselme, le local c’est se fournir auprès d’agriculteurs installés à moins de 100 km de Toulouse.

D’accord Anselme, mais consommer local, c’est bon pour l’économie locale ?

Consommer local permet de faire travailler les producteurs locaux. Du coup, ils gagnent plus d’argent, paient plus d’impôts et, dans le meilleur des cas peuvent embaucher des habitants de la région.

Et ils gagnent vraiment mieux leur vie : comme le Comptoir d’Anselme ne négocie pas les prix d’achat, plus de 60% de vos achats vont directement au producteur (c’est moins de 10% en grandes surfaces d’après l’Observatoire de la formation des prix et des marges). On pense que chacun doit pouvoir vivre de son métier. On n’est pas petits-enfants de paysans pour rien !


Mais Anselme, les produits locaux ont ils vraiment meilleur goût ?

Chez Anselme, on visite chaque ferme, on goûte les produits, on échange avec les producteurs. Bref, c’est transparent : on sait d’où viennent les produits, on est certain de leur qualité.

De plus, consommer local, c’est manger des produits de saison, récoltés à maturité : deux jour avant la livraison et acheminés au local du Comptoir d’Anselme le jour de la confection des paniers. Ça c'est ce qu'on appelle du produit frais !

Or il n’y a pas de secret : pour avoir de bons aliments, il faut du temps et du soleil. Ces deux ingrédients sont indispensables à la création des molécules complexes qui donnent aux aliments leurs saveurs.

Et comme il n'y a pas besoin de longs transports, les produits locaux n’ont pas subit le froid. Résultat : quand ils arrivent dans votre panier (et plus tard dans votre assiette) ils ont conservé toutes leurs saveurs.


Mais Anselme, ils sont un peu moins beaux tes fruits et tes légumes ...

Les produits du Comptoir d’Anselme sont bruts, un peu cabossés et uniques. Pas deux pommes qui se ressemblent. Et c’est important, car la production agricole ne ressemble pas aux fruits et légumes standardisés. Les carottes ont parfois deux jambes car en poussant elles ont rencontré un caillou, le fromage ne sera pas complètement rond car moulé manuellement à la louche.

Bref, nos produits sont façonnés par l’environnement et faits par des hommes et des femmes dont ils portent la trace !


Mais c’est bon pour la planète aussi ?

Oui, pour plusieurs raisons.

Déjà, on ne calibre pas. Il n’y paraît pas comme ça, mais le gaspillage alimentaire représente tout de même 16 milliards d’euros par an en France (ADEME).

Ensuite, on limite les emballages au maximum : vos paniers de fruits et légumes sont livrés dans des cagettes en bois produites à côté de Cahors. Comme vous nous les rapportez, on les réutilise et la planète est gagnante !

Concernant le transport, le débat est nuancé. Les produits acheminés par transporteur ont un impact moindre au vu de la quantité transportée par le camion. Cela dit, tout se corse pour aller récupérer les produits : on va majoritairement faire nos courses en voiture. Une voiture par consommateur, cela fait beaucoup de voitures ! En plus, un produit qui vient de loin, il faut le réfrigérer pour qu'il ne pourrisse pas, lui ajouter des additifs pour une meilleure conservation, l'emballer, voire le suremballer. Tout cela demande une énergie colossale ... qui n'a pas lieu d'être quand on achète des produits locaux.


D'accord Anselme, mais avec tout ça, les produits locaux sont-ils plus chers pour le consommateur ?

Pas forcément. Le Comptoir d'Anselme est "en direct des producteurs locaux" : il est le seul intermédiaire entre vous et eux. Cela permet d'avoir des coûts de structure plus légers qui compensent les prix d'achat élevés.

En outre, les emballages représentent jusqu'à 40% du prix final des produits : moins d'emballages et des emballages réutilisés, c'est autant de gagné.

Enfin, les consommateurs sont des citoyens et souvent des contribuables. Acheter des produits étrangers, qui ont un impact environnemental fort, coûte indirectement à tous, consommateurs comme agriculteurs.


Avec le Comptoir d’Anselme, vous êtes livré à domicile ou sur votre lieu de travail : moins d’embouteillages, plus de confort, vous êtes détendu et les zones de livraison sont optimisées. En bref, vous faîtes du bien à vous, à notre région et à la planète :)


  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon

06 18 83 73 47